Maléfique

malefique_affiche_05

Synopsis

Maléfique est une belle jeune femme au cœur pur qui mène une vie idyllique au sein d’une paisible forêt dans un royaume où règnent le bonheur et l’harmonie. Un jour, une armée d’envahisseurs menace les frontières du pays et Maléfique, n’écoutant que son courage, s’élève en féroce protectrice de cette terre. Dans cette lutte acharnée, une personne en qui elle avait foi va la trahir, déclenchant en elle une souffrance à nulle autre pareille qui va petit à petit transformer son cœur pur en un cœur de pierre. Bien décidée à se venger, elle s’engage dans une bataille épique avec le successeur du roi, jetant une terrible malédiction sur sa fille qui vient de naître, Aurore. Mais lorsque l’enfant grandit, Maléfique se rend compte que la petite princesse détient la clé de la paix du royaume, et peut-être aussi celle de sa propre rédemption…

Bande Annonce

Mon Avis…

On peut dire que cette adaptation était très attendue! Cela faisait longtemps qu’on nous en parlait et qu’on nous spoliait à coup de photos par ci par là… J’avais bien entendu prévu d’aller le voir mais après avoir gagné 2 invitations, autant vous dire que j’ai couru! Avant d’aller au ciné, j’avais uniquement vu les bandes annonces et je n’avais pas cherché à en savoir plus du coup j’ai été bien surprise par ce film car je m’attendais vraiment à quelque chose de très proche du dessin animé (c’est à ce moment que les spoilers commencent attention!)

L’histoire commence plusieurs années avant la naissance d’Aurore, on découvre ainsi Maléfique petite fille et jeune fée. Elle a un cœur pur et vit dans une jolie forêt où elle est appréciée de tous.

489423

Un jour, elle fait la rencontre d’un jeune humain, Stéphane. Leur amour va naître au fil du temps. Tout sera paisible jusqu’au jour où le roi du royaume voisin décide d’envahir la forêt de Maléfique qu’elle va défendre de toutes ses forces. Cependant, pour accéder au trône, Stéphane va la trahir en lui coupant ses ailes… C’est ainsi que tout va basculer et que Maléfique va devenir la terrible fée que nous connaissons. Elle va se venger de Stéphane en lançant une malédiction sur sa fille, Aurore.

202405

Les années passent… au château, Stéphane est proche de la folie suite à la malédiction et à la peur pour sa fille. Pendant ce temps, Aurore est élevée par ses 3 marraines dans une petite chaumière perdue au milieu de la forêt pour que personne ne la retrouve. Mais une ombre rôde… Pendant 16 ans, Maléfique sera aux côtés d’Aurore, d’abord de loin et puis se rapprochera petit à petit. Heureusement qu’elle est là d’ailleurs, car vu les talents de nounous des 3 marraines, Aurore n’aurait jamais atteint l’adolescence en vie… Au cours du temps, on peut voir Maléfique changer. Elle devient finalement la marraine de la petite fille qu’elle appelait Mocheté. Et un soir, elle tente de revenir sur sa malédiction mais sans succès…

306936 281876

Ce qui doit malheureusement arriver se produit et Aurore est victime de la malédiction. C’est Maléfique elle-même qui amène le prince Philippe au chevet d’Aurore pour lever la malédiction. Et suite au baiser… Aurore ne se réveille pas. Elle a rencontré Philippe dans la forêt quelques jours avant et, malgré un évidant coup de foudre, ce n’est pas un amour sincère capable de briser le sort. Effondrée, Maléfique s’excuse auprès d’Aurore pour le mal qu’elle lui a fait. C’est son baiser sur le front de la jeune fille qui va lui permettre de se réveiller. En effet, en véritable marraine, Maléfique a développé un amour sincère pour la jeune fille.

Stéphane, rongé par la folie et la vengeance, va ouvrir le feu pour tuer Maléfique. Avec l’aide d’Aurore, elle va récupérer ses ailes et ainsi pouvoir se défendre. Finalement, Maléfique décide d’arrêter le combat mais Stéphane ne l’entend pas comme ça et finit par mourir par accident. Aurore deviendra par la suite reine, les 2 royaumes seront en paix et le prince Philippe repointera le bout de son nez…

Le film est vraiment très beau : les effets spéciaux sont absolument sublimes et donnent vie à des décors somptueux dignes d’un vrai conte de fée et vraiment bien dans l’esprit du dessin animé. Joli casting, surtout pour le rôle principal : Angelina Jolie était vraiment faite pour jouer ce personnage si emblématique de Disney. Sa transformation est tout bonnement impressionnante et franchement réussie!

121924

J’avoue avoir été étonnée par cette histoire car je m’attendais vraiment à quelque chose de proche du dessin animé. Cependant, c’est une bonne et belle histoire. Le dessin animé laissait beaucoup de questions sans réponses et notamment une qui a son importance: pourquoi Maléfique lance cette malédiction sur Aurore? Le film répond à tout cela de façon assez réaliste au final. On comprend la douleur de Maléfique quand Stéphane la trahie et pourquoi elle veut se venger. Par la suite, on voit naitre son lien avec Aurore, un lien des plus purs qui est assez proche quelque part du lien entre une mère et sa fille. Après avoir été blessée et s’être vengée, Maléfique est prise de remords et cherche à se racheter. On la comprend, on a de la peine pour elle et de la sympathie.

Là où les contes de fées de Disney nous montrent fréquemment des personnes rencontrer le Grand Amour en moins de 5 min, le film prend un chemin plus réaliste là aussi et après avoir échangé quelques mots lors de leur première rencontre dans la forêt (comme dans le dessin animé), Philippe sera incapable de briser la malédiction d’Aurore… Est-ce aussi pour nous rappeler que le prince charmant n’existe pas?! En tous cas dans ce film, il n’a pas un grand rôle…

Pour conclure, je vous conseille donc ce film, vous l’aurez compris, car on passe un excellent moment et c’est une Jolie réussite!

Malefique-Affiche-France

Publicités

La chanson de la semaine : Come what may

Moulin-Rouge-20120106031826

Bien installée sur mon canapé en train de regarder Moulin Rouge qui passe à la télé, j’ai eu envie de faire un post sur la musique de ce film que j’adore! Sorti en 2001, le film raconte l’histoire d’une courtisane, Satine (Nicole Kidman), et d’un poète, Christian (Ewan McGregor) tombant amoureux l’un de l’autre. L’histoire est belle, les décors sont sublimes et déjantés et par dessus tout, la musique est parfaite.

Et quand je pense à ce film, je pense tout particulièrement à la chanson Come What May qui est pour moi une des plus belles chansons d’amour qui existent.

J’aime beaucoup aussi la version à la fin du film, qui me fait pleurer à tous les coups…

Vous pouvez écouter tout l’album ici : Moulin Rouge OST

Et pour acheter l’album, c’est par ici

La chanson de la semaine : Let It Go

les-personnages-sont-hauts-en-couleur

A moins de vivre dans une grotte depuis quelques mois, vous avez surement entendu cette chanson du dernier né de Disney! Surtout qu’elle a eu l’oscar de la Meilleure Chanson Originale! Oui oui, Disney est toujours au top et a fait fort avec ce film! Voici la chanson dans cette magnifique scène du film chantée par Idina Menzel :

Vous avez aussi peut être entendu la version de Demi Lovato pour la promo:

Et comme tout le monde semble la chanter en ce moment, j’ai eu un coup de cœur pour ce duo entre Ailee et Hyorin, 2 des plus belles voix sud-coréennes actuelles (pour info, c’est Hyorin qui a fait la promo de cette chanson en Corée du Sud, le clip est ici) :

Le Vent se lève

21052583_2013102415340471

Synopsis

Inspiré par le fameux concepteur d’avions Giovanni Caproni, Jiro rêve de voler et de dessiner de magnifiques avions. Mais sa mauvaise vue l’empêche de devenir pilote, et il se fait engager dans le département aéronautique d’une importante entreprise d’ingénierie en 1927. Son génie l’impose rapidement comme l’un des plus grands ingénieurs du monde.
Le Vent se lève raconte une grande partie de sa vie et dépeint les événements historiques clés qui ont profondément influencé le cours de son existence, dont le séisme de Kanto en 1923, la Grande Dépression, l’épidémie de tuberculose et l’entrée en guerre du Japon. Jiro connaîtra l’amour avec Nahoko et l’amitié avec son collègue Honjo. Inventeur extraordinaire, il fera entrer l’aviation dans une ère nouvelle.

Bande Annonce

Mon Avis…

Disney m’a fait rêver pendant toute mon enfance et aujourd’hui c’est Miyazaki qui fait rêver l’adulte. Attention, j’aime toujours autant Disney hein mais ça reste très enfantin alors que je trouve l’univers de Miyazaki plus adulte. J’ai découvert l’artiste avec le Château Ambulant et Le Voyage de Chihiro qui sont 2 films chers à mon cœur. J’avais beaucoup aimé Ponyo tout en douceur et rappelant le conte de la petite sirène. Aujourd’hui, Miyazaki revient avec un film d’un autre genre et reprenant des faits historiques et réels. Le film est une biographie inspirée de la vie de Jiro, le concepteur des chasseurs bombardiers japonais, appelés « Chasseurs Zéro ». Voici le vrai Jiro et sa version dans le film:

Jiro_Horikoshi jirohorikoshileventseleve

Passionné par les avions depuis son enfance, Jiro étudie l’ingénierie aéronautique à l’université impériale de Tokyo. Lors d’un voyage d’étude en Allemagne avec d’autres ingénieurs, il conçoit les plans d’un avion de chasse. De retour au Japon, il est chargé par les autorités de concevoir les plans d’un chasseur pour la marine impériale japonaise. Lors d’un vol d’essai, l’avion s’écrase. Abattu par son échec, il part se reposer à la campagne où il retrouve Nahoko. Son talent s’épanouit et il devient de plus en plus reconnu. Plus tard,  il développe le fameux « zéro ».

Même si c’est un film d’animation, on aborde un sujet sérieux et assez triste bien loin de l’univers de Ponyo. Le film retrace une bonne partie de la vie de Jiro dans un Japon bien réel avant et pendant la guerre. Une ambiance plus sombre donc mais abordée avec une grande justesse. Encore étudiant, Jiro survit au grand séisme de Tokyo puis à l’incendie qui la ravage. C’est la 1ere fois qu’un film de Miyazaki se passe dans une époque bien définie. Très intelligent, Jiro devient un ingénieur reconnu et participe à de nombreux projets pour l’armée.

le-vent-se-leve-miyazaki-2

On aborde aussi le thème de l’amour qui se construit petit à petit mais qui est semé d’embuche notamment à cause de la maladie de Nahoko. Leur histoire est très touchante et a quelque chose d’assez pur. Et la fin de leur couple est tout en subtilité et nuance.

le-vent-se-leve-jiro-naoko

Et que serait un film de Miyazaki sans une touche de fantastique? On retrouve cet univers onirique au travers des rêves de Jiro, berceau de ses idées. Espace très coloré qui tranche avec la réalité, où les avions ont des formes assez folles et où les bombes deviennent des monstres… Le tout porté par une musique parfaite.

LeVentSeLeveHayaoMiyazaki

Au final, j’ai beaucoup aimé ce film! Pendant 2h, j’ai été enchantée par l’univers de Miyazaki que j’aime tant, tout en ayant un pincement au cœur en me disant que le 1er Miyazaki que je voyais au cinéma serait aussi mon dernier… On devient facilement égoïste dans ce genre de cas et on ne veut pas dire au revoir à un artiste qu’on aime tant. Cependant, le Maître nous fait ses adieux de la meilleure façon qui soit. Tout au long du film on ressent son amour pour l’aviation. C’est très poétique, plein d’émotions, de rêve, d’humour, de joie et malgré la tristesse, d’espoir… Il termine sa carrière avec un chef d’œuvre de plus…

Le Loup de Wall Street

21060483_20131125114549726

Synopsis

L’argent. Le pouvoir. Les femmes. La drogue. Les tentations étaient là, à portée de main, et les autorités n’avaient aucune prise. Aux yeux de Jordan et de sa meute, la modestie était devenue complètement inutile. Trop n’était jamais assez…

Bande Annonce

Mon Avis…

Avec ce film, Dicaprio et Scorsese nous offrent une petite bombe de génie ! Je pense que vous l’avez compris en lisant un peu mon blog, je suis une grande admiratrice de Leonardo Dicaprio à tel point que je n’ai même plus besoin de voir les bandes annonces avant d’aller au ciné. Il a un talent incroyable et sa filmographie est juste parfaite ! Il n’y a pas un seul de ses films que je n’aime pas. Quand Titanic est sorti, je n’aurais jamais cru que ce blondinet avec sa coupe au bol avait prévu de nous éblouir autant… Et pourtant, à chaque film je me dis qu’il nous a offert sa meilleure performance jusqu’au prochain film où il m’éblouis encore plus… Mais revenons au film !

Adapté du livre du même nom, ce film raconte l’histoire vraie de Jordan Belfort, un trader de Wall Street qui va faire fortune et devenir richissime à tel point qu’il va succomber à toutes les tentations et dépenser sans compter dans des choses toutes plus folles les unes que les autres. En parallèle, il va tomber dans la drogue en tout genre et passer ses nuits avec des femmes différentes à chaque fois pendant que sa femme et ses enfants l’attendront à la maison.

Scorsese nous parle ici des Golden Boys dans un film complètement déjanté. Tout est dans l’excès, ils sont complètement blasés et déconnectés de la réalité et ne savent plus comment se divertir. Je trouve ce film très bien fait car il retrace leurs parcours et nous montre la face cachée de Wall Street où tout n’est qu’argent, drogues et prostituées. Et ça va tellement loin qu’après avoir été le roi de Wall Street, Jordan/Leonardo finit humilié et littéralement rampant par terre après avoir abusé de la drogue… Une scène mythique qui restera dans les annales tant le jeu de Dicaprio est convaincant et bluffant!

DiCaprio_Hill-Wolf-of-Wall-Street

J’ai entendu beaucoup de personnes dire n’avoir pas aimé ce film à cause de l’excès de sexe et de drogues… Je pense sincèrement qu’il faut regarder au delà de tout ça et avec un peu de second degré. Ce film montre à quel point l’environnement dans lequel vivent les traders est destructeur. Voilà un passage d’une interview de Dicaprio : « Le film pourrait ne pas être compris par certains. J’espère que le public comprend que nous ne tolérons pas ce comportement, que nous le condamnons. Le livre était une mise en garde et si vous restez jusqu’à la fin du film, vous comprendrez ce que nous affirmons à propos de ces gens et de ce monde, car ce dernier est toxique. »

Je ne peux que vous conseiller ce film de génie avec un Leonardo Dicaprio juste parfait! J’ai adoré!

La Vie rêvée de Walter Mitty

hr_The_Secret_Life_of_Walter_Mitty_10

Synopsis

Walter Mitty est un homme ordinaire, enfermé dans son quotidien, qui n’ose s’évader qu’à travers des rêves à la fois drôles et extravagants. Mais confronté à une difficulté dans sa vie professionnelle, Walter doit trouver le courage de passer à l’action dans le monde réel. Il embarque alors dans un périple incroyable, pour vivre une aventure bien plus riche que tout ce qu’il aurait pu imaginer jusqu’ici. Et qui devrait changer sa vie à jamais.

Bande Annonce

Mon Avis…

Je n’avais pas vraiment prévu d’aller voir ce film. J’aime beaucoup Ben Stiller mais la bande annonce ne m’avait pas emballée plus que ça. Puis finalement les amis m’ont proposé d’y aller et bien entendu je n’ai pas dit non. L’histoire parle de Walter Mitty, un homme timide et qui manque de confiance en lui. Il travaille pour le magasine Life comme responsable du développement des pellicules et craque pour une de ses collègues de travail mais n’ose pas l’aborder. Pour le dernier numéro papier du magasine, un photographe de renom (Sean Penn) envoie une photo sensée faire la couverture mais le problème est qu’elle manque à l’appel et qu’il risque sa place s’il ne la retrouve pas… S’en suit alors un long voyage pour retrouver le photographe et espérer remettre la main sur le négatif.

Dès les 1eres minutes du film, on rentre tout de suite dans le sujet en découvrant la personnalité de Walter. Pour échapper à la banalité de sa vie et faire face aux difficultés il s’évade régulièrement dans des rêves en tous genres où il est courageux et sans peur et peut aborder la femme qui lui plaît sans crainte. Toute la 1ere partie du film oscille entre rêves et réalité et donne lieu à des scènes complètement déjantées. Cependant, la vie de Walter prend un tournant décisif quand il décide de partir à la recherche de la photo.

A ce moment-là, le film nous offre des paysages tout simplement splendides et qui donnent juste envie de faire sa valise et de partir à la découverte du monde comme Walter. A partir de ce moment, il devient difficile de savoir si ce qu’il se passe est vrai ou imaginé. Toutes les aventures que vit Walter sont assez incroyables et lui permettent petit à petit de prendre confiance en lui, de révéler ce qu’il est au fond de lui et devenir la personne qu’il veut vraiment être. C’est un peu comme une quête de soi, un parcours initiatique car Walter n’est plus le même à la fin du film. Son courage et ses prises de risques ont payé et ont fait de lui un homme nouveau.

the-secret-life-of-walter-mitty-teaser-quad-poster

C’est très agréable de voir Ben Stiller dans autre chose que de la comédie pure comme « Mon beau-père et moi » car c’est un acteur très doué et attachant. D’ailleurs tous les personnages de films sont très attachants (sauf le nouveau propriétaire de Life…). On se sent très vite proches d’eux car ils n’ont rien d’extraordinaires, ce sont juste des gens comme nous qui doivent se battre pour ce qu’ils veulent.

Alors non, ce n’est pas le film de l’année mais il a quelque chose de frais et poétique qui fait du bien ! On ressort de la salle avec la tête pleine de rêves, de beaux paysages et en comprenant mieux que jamais la phrase « quand on veut, on peut »…

Man of Steel

Man_Of_Steel_poster-fan-art

Synopsis

Un petit garçon découvre qu’il possède des pouvoirs surnaturels et qu’il n’est pas né sur Terre. Plus tard, il s’engage dans un périple afin de comprendre d’où il vient et pourquoi il a été envoyé sur notre planète. Mais il devra devenir un héros s’il veut sauver le monde de la destruction totale et incarner l’espoir pour toute l’humanité.

Bande Annonce

Mon Avis…

Comme Batman dans la trilogie The Dark Knight, Superman avait besoin d’un film à sa hauteur. Malgré ses efforts, Superman Returns ne m’avait vraiment pas conquise. Il aura donc fallu attendre 2013 pour voir notre kryptonien préféré renaître sur grand écran avec en coulisse Christopher Nolan qui n’est autre que le papa de The Dark Knight!

Commençons par le casting qui est d’une grande qualité: Superman prend les traits d’Henry Cavill (les Tudors) et Lois est jouée par Amy Adams (arrête-moi si tu peux, il était une fois…). Viennent ensuite des noms qu’on ne présente plus : Russell Crowe, Kevin Costner, Laurence Fishburne, Diane Lane et Michael Shannon. Quand on voit ça, on se dit que ça commence bien…

Le film étant un reboot, on commence l’histoire sur Krypton et on assiste à la naissance de Superman juste avant la destruction de la planète. Cette ouverture est magistrale et épique! Le travail fait pour donner vie à la planète est impressionnant et n’a rien à envier à Star Wars. On revient ensuite sur la Terre avec Kal-El et on découvre les premières années de sa vie. J’avoue que cette partie mêlant des scènes du présent et des flashbacks peut être un peu longue mais elle se révèle essentielle pour comprendre le parcours du jeune homme et comment il est devenu ce héro que l’on connaît. Grandir est difficile mais quand en plus on découvre que l’on ne vient pas de cette planète et qu’on a des supers pouvoirs que l’on doit cacher c’est encore pire. Clark a à peine le temps de s’accepter lui-même que les ennuis commencent avec l’arrivée de ses compatriotes kryptoniens, prêts à modifier fondamentalement la Terre pour faire renaître Krypton…

Tous les acteurs sont absolument parfaits dans leurs rôles. Henry Cavill donne une dimension nouvelle au héro avec un jeu juste qui montre toutes les difficultés de l’alien à accepter qui il est et les sacrifices qu’il est prêt à faire pour aider les humains. C’était le choix judicieux tout comme Christian Bale dans The Dark Knight. Les 2 pères de Clark joués par Russell Crowe et Kevin Costner sont eux aussi des plus charismatiques. Quand à Amy Adams et son interprétations de Lois Lane, il n’y a rien à redire.

Le scénario est intelligent, prenant et plein de suspens et pour le soutenir nous avons droit à des effets spéciaux de très haute qualité. Cela permet à Superman de nous montrer l’étendue de ses pouvoirs de la meilleure façon qu’il soit. Et que dire des scènes de batailles qui sont si réussies qu’on a l’impression qu’elle sont vraiment réelles! Petit plus : le costume de Superman a été dépoussiéré pour notre plus grand plaisir. Il est des plus classes et Monsieur a finalement rangé son slip dans son pantalon…

Tout ça au final pour dire que ce film est un de mes coups de cœur de 2013! Je l’avais vu au cinéma et je l’ai encore revu quelques fois depuis et je ne m’en lasse pas. J’espère donc vous avoir convaincu 🙂 ! De mon côté, j’attends impatiemment la suite qui accueillera Batman sous les traits de Ben Affleck. J’avoue que j’appréhende beaucoup de voir un autre que Christian Bale jouer ce rôle mais vu la réussite de ce 1er opus je vais faire confiance aux réalisateurs pour la suite…

Pour acheter le film

Man-of-Steel-Superman-Lois-Lane-Background

Twilight – Chapitre 5 : Révélation (édition collector)

the_twilight_saga_breaking_dawn_part_2_by_tarektek0-d559sr5

L’adaptation de Twilight au cinéma aura fait couler beaucoup d’encre, en positif comme en négatif. C’est une série que j’ai beaucoup aimée et que j’avais lue avant de voir les films. Mon avis sur les films reste très mitigé… Mais c’est vrai qu’une adaptation n’est jamais facile car au final, c’est la vision du réalisateur que nous voyons sur grand écran et il est possible qu’elle s’éloigne plus ou moins de la notre.

Je me suis offert il y a peu, le DVD du dernier chapitre pour compléter ma collection! Celui-là:

61GtqIZtJHL._SL1114_

Cette édition contient bien sur le chapitre 5 de la série et en bonus nous avons droit au DVD  de la version longue du chapitre 4. Autant vous dire que j’étais super contente de découvrir les scènes supplémentaires! Oui mais…. j’aurais peut être dû mieux lire le descriptif du produit… On nous annonce la « version longue » du film mais attention il ne faut pas s’attendre aux 30min supplémentaires du Seigneur des Anneaux, non non! Là on parle de 7min supplémentaires… vous avez bien lu… Et il vaut mieux savoir en avance où les trouver car ce sont des apports très minimes à mes yeux :

7 scènes supplémentaires du film :
– Scène d’ouverture révisée avec les Volturi
– Version prolongée du flashback d’Edward Cullen en jeune vampire
– Nouvelle scène lors de la lune de miel
– 2 nouvelles scènes à la maison Cullen
– Version prolongée de la scène de combat entre Edward/Jacob et les autres loups garous
– Nouvelle scène avec Jacob se soignant
– Générique de fin révisé

Déception donc au niveau de cette version « longue ». A côté de ça, le coffret est joli tout comme ses 4 prédécesseurs et il n’y a rien à redire sur les DVD.

Pour en revenir au film. Comme je disais plus haut, le résultat de cette adaptation est pour moi mitigé. On commence par les 2 acteurs principaux. En lisant le livre, on imagine Edward tel un apollon et j’avoue que je ne voyais pas du tout Robert Pattinson pour l’interpréter mais les goûts sont tous différents et c’est difficile de satisfaire tout le monde. Le gros problème pour moi, au risque de me faire brûler vive sur la place publique, c’est Kristen Stewart. On est bien loin de la Bella du livre. Peu importe la scène qu’elle joue, Kristen a toujours la même expression et passe les trois quarts des films la bouche ouverte… (si si je vous jure, regardez bien…)

Bella heureuse le jour son mariage… (et bouche ouverte!)

J’ai quand même retrouvé l’ambiance des livres dans les films et certains acteurs sont très bien choisis comme Taylor Lautner (Jacob, Monsieur abdos…), Ashley Greene (Alice) et Billy Burke (le père de Bella). Ce qui me faisait très peur dans Révélation c’était la grossesse et l’accouchement de Bella, que Jacob décrit dans le livre comme un bain de sang. Le rendu est au final très bien, Belle enceinte fait littéralement peur, les effets sont bien réussis et ils ont trouvé un bon compromis pour l’accouchement et pour éviter que le film finisse interdit aux moins de 12ans. Quant à Rénesmée… la version bébé en image de synthèse est un peu flippante mais toujours mieux  que l’espèse de poupée animée prévue au départ.

Ne jamais tomber enceinte d’un vampire…

Et c’est une bonne idée d’avoir ajouté une bataille à la fin du film, ça va très bien dans l’histoire et je pense que pour le film c’était nécessaire.

En conclusion, si la version longue du chapitre 4 m’a déçue, ce coffret DVD répond à nos attentes et pour ce qui est de la saga en elle- même on passe un bon moment même si ce n’est pas une grande réussite. Lisez les livres!!

Pour acheter le DVD

Début 2014 au ciné…

MASSENA01

Nous vivons les derniers jours de 2013… Quoique de mieux qu’un petit récapitulatif des films à venir pour commencer 2014 en étant bien préparé?!

Le vent se lève de Hayao Miyazaki (22/01/14) : bande annonce

Jack et la mécanique du cœur tiré du livre de Mathias Malzieu (05/02/14) : bande annonce

La belle et la bête avec Vincent Cassel (12/02/14) : bande annonce

Dans l’ombre de Mary de Disney avec Tom Hanks (05/03/14) : bande annonce

Un amour d’hiver avec Colin Farrel ( 12/03/14) : bande annonce

Grace de Monaco avec Nicole Kidman (19/03/14) : bande annonce

47 Ronin avec Keanu Reeves (02/04/14) : bande annonce

Divergente adapté du livre (09/04/14) : bande annonce

The amazing spider-man 2 (30/04/14) : bande annonce

Godzilla (14/05/14) : bande annonce

X-Men: Days of Future Past (21/05/14) : bande annonce

Maléfique avec Angelina Jolie (28/05/14) : bande annonce

Jupiter Ascending (23/07/14) : bande annonce

Hunger Games – La Révolte : Partie 1 (26/11/14) : aucune bande annonce

Astérix: Le Domaine des Dieux (26/11/14) : aucune bande annonce

Le Hobbit : histoire d’un aller et retour (17/12/14) : aucune bande annonce

Ceci est bien sur une liste non exhaustive ~ Et vous, qu’avez-vous prévu d’aller voir?

 

 

Le Hobbit : La désolation de Smaug

Le-Hobbit-La-Desolation-de-Smaug-Affiche-Finale-YSA

Synopsis

Les aventures de Bilbon Sacquet, paisible hobbit, qui sera entraîné, lui et une compagnie de Nains, par le magicien Gandalf pour récupérer le trésor détenu par le dragon Smaug. Au cours de ce périple, il mettra la main sur l’anneau de pouvoir que possédait Gollum…

Bande Annonce

Mon Avis…

L’attente a été longue mais ça valait la peine ! C’est un tel plaisir de retourner en Terre du Milieu à chaque fois… Il y a 10 ans (déjà, oh mon dieu pourquoi le temps passe-t-il si vite?!), je découvrais la trilogie du Seigneur des Anneaux et c’était un immense coup de cœur. Depuis, c’est plus fort que moi, il ne se passe pas une année sans que je regarde à nouveau ces films. Vous imaginez donc ma joie en apprenant que Peter Jackson allait faire le Hobbit !

J’avais beaucoup aimé le 1er volet des aventures de Bilbon et je me suis donc précipitée au cinéma le jour de sa sortie, n’en pouvant plus d’attendre… Je suis sortie de la séance avec des étoiles plein les yeux et une longue liste de superlatifs pour décrire ce film. Je vais quand même tenter de faire des phrases pour en parler…

Dans « Un Voyage Inattendu », il fallait mettre en place tous les éléments de l’histoire pour bien démarrer, ce qui a valu au film quelques critiques disant qu’il y avait des longueurs. Je n’étais pas d’accord avec ces avis et je trouvais au contraire que Peter Jackson avait bien construit son film. Ainsi, une fois les fondations en place, « la Désolation de Smaug » prend le relais directe et c’est parti pour 2h41 d’action et rebondissements en tous genres. On ne s’ennuie vraiment pas, on est embarqué dans l’histoire avec tous ces personnages qu’on aime tant et on n’est pas déçu ! Sauf peut être avec les araignées géantes… Rien à faire je n’aime pas ces bestioles et j’avais déjà eu du mal avec celle du « Retour du Roi ».

Les paysages sont sublimes comme toujours et les scènes d’action sont époustouflantes, notamment celle avec les tonneaux. On retrouve Legolas, plus en forme et plus bavard que jamais (il parle plus dans ce film que dans la trilogie!) et on fait la connaissance de son père, le roi Thranduil, qui est complexe, sombre et bien différent du roi Elrond. J’avais un peu peur par rapport à Tauriel, l’Elf inventée par Peter Jackson et sa femme, mais au final j’ai beaucoup aimé ce personnage qui se fond sans problème dans l’histoire. Et on découvre Bard l’archer qui aura un rôle plus important dans le 3èm volet.

Mais parlons plutôt de celui qu’on attendait depuis le 1er film : Smaug, le dragon. Et bien on n’est pas déçu… C’est une bête énorme et terrifiante, je n’ai jamais vu de dragon aussi bien fait au cinéma ! Et chapeau à Benedict Cumberbatch pour sa performance (voix et motion capture). Cet acteur me bluffe à chaque fois ! Découvert dans la série « Sherlock » avec Martin Freeman qui n’est autre que notre cher Bilbon (ces 2 là ne se quittent plus décidément!), c’est un acteur hallucinant ! On a franchement peur pour Bilbon quand il est face à Smaug…

La musique de Howard Shore est parfaite… Comme d’habitude.

Un point que je tenais aussi à aborder : la 3D. D’habitude, je ne vais pas voir les films en 3D parce que je trouve ça assez flou et je n’aime jamais le résultat final (en dehors de Gravity bien sur…). Cependant, il n’était qu’en 3D dans mon cinéma… Mais quelle bonne surprise ! La netteté du rendu est juste hallucinante ! C’est tellement bien fait qu’on a littéralement l’impression d’être dans le film ! C’est impressionnant, je n’aurais jamais cru dire ça un jour sur de la 3D…

Je n’en dirais pas plus, je ne veux pas vous gâcher le plaisir mais vous l’aurez compris, ce film est un énorme coup de cœur, mon coup de cœur de l’année même ! C’est un grand film d’aventure, c’est épique et c’est tellement bien de se retrouver en Terre du Milieu qu’on ne voudrait jamais en partir… La fin de cet opus va entraîner une attente bien difficile jusqu’à l’année prochaine…

Banniere-Hobbit-2-HR

hobbit_2_affiche_32